les commentaires sont désactivés pour cet article

REPORT – League Cup Lausanne

J’ai participé au League Cup de Lausanne le 11 mars 2017 avec un deck que beaucoup de personnes considèrent comme « troll ». En effet, Typhlosion de BREAKthrough meule son propre deck pour faire de dégats en fonction du nombre d’energies feu défaussées.

Un total de 23 Master on participé, et j’ai finis 13e avec un score de 2 Victoires – 3 Défaites.

Typhlosion

Sans plus attendre, voici le deck :

Oui, ce sont bien 28 énergies feu que vous voyez. Le principe du deck est ultra simple : monter des Typhlosions grâce à Talonflame, Ultra/Level Ball, Skyla et Teammates, et utiliser des super bonbon pour accélerer l’évolution. Une fois Typhlosion prêt, il suffit de lui attacher une energie feu et d’utiliser Massive Eruption. La manière dont le deck est construit permet d’atteindre rapidement plus de 50% de chance de toucher 3 energies avec l’attaque après avoir effectué quelques recherches. Talonflame est la raison pour laquelle le deck fonctionne, car il permet d’aller chercher des cartes comme Skyla, qui va à son tour chercher une Ultra Ball, qui va à son tour chercher un pokémon, retirant effectivement 3 cartes qui ne sont pas des énergies du deck.

Voici comment les matchs se sont déroulés :

R1 : Kevin Reyes – M Mewtwo EX / Jolteon EX – WW

Je commence les deux fois avec Talonflame, je roule sur mon adversaire les deux fois. Pas grand-chose à dire, si ce n’est qu’il m’a avoué avoir hésité entre Jolteon EX et Glaceon EX la veille. Dommage.

R2 : Florian Braga – M Mewtwo EX Damage Change – LL

Mon adversaire commence la première partie, pas de Talonflame chez moi. Je rate le premier KO et je me fais Damage Change en retour.

Je commence la deuxième partie, toujours pas de Talonflame. Je rate un autre KO avec un total de 0 énergies. Quand ça commence mal, ça finit pire.

R3 : Kevin Staub – Bunnelby / Vileplume / Mew EVO – WW

Matchup des plus bizarres.  Mon adversaire commence, mais j’ai un Talonflame. Mew est difficile à gérer, mais heureusement Cyndaquil a une attaque à 30 Dmg et je gagne lentement la première partie.

Mon adversaire commence la deuxième partie, et je n’ai pas de Talonflame. Il n’arrive toutefois pas à trouver de Pokémon assez vite, et je finis par gagner la partie plus rapidement que la première.

R4 : Mathieu Dormond – Houndoom EX / Raticate EVO – LL

Il commence la première partie, et je n’ai pas de Talonflame. J’ai uniquement un Teammates inutile en main, et je me fais meuler pendant environ 5 ou 6 tours avant de réussir à monter mon premier Typhlosion. Après avoir KO son premier Houndoom EX, mon adversaire joue exclusivement avec Raticate, m’obligeant à me meuler moi-même pour KO un Pokémon à 60HP. Je descends à 1 récompense, avec deux cartes restantes dans le deck.

Je commence la deuxième partie, toujours sans Talonflame. J’arrive à monter toutefois un Typhlosion au tour 2, sans autre Pokémon sur le banc. Je rate ma première Massive Eruption pour faire 80 Dmg. Mon adversaire décide d’attacher une deuxième énergie à son Houndoom pour m’attaquer à 50 Dmg. Je rate ma deuxième Massive Eruption pour à nouveau 80 Dmg. Je ne touche aucune énergie sur la dernière attaque.

R5 : Lukas Dellenbach – Decidueye GX / Vileplume / Tauros GX – WLL

Je commence, avec un Talonflame en main. Je monte rapidement plusieurs Typhlosions, et je finis par gagner au prize trade.

Mon adversaire commence la deuxième partie, et j’ai un Talonflame. Je n’arrive pas à monter de Typhlosion, et Tauros GX me roule dessus.

Je commence la troisième partie, avec encore un Talonflame en main. J’arrive à monter 2 Typhlosions, et je descends difficelement à une prize pendant que mon adversaire sacrifie des Vileplume qu’il remonte grâce à des Revitalizer. J’ai un dernier Quilava prêt à évoluer et finir la partie le tour d’après quand mon adversaire trouve son quatrième Decidueye GX et KO mon Quilava. Mon adversaire n’arrive pas à finir quand le time est call. Je décide de lui laisser la victoire, puisqu’aucun de nous n’aurait pu top avec une égalité.

Meh

En conclusion, j’ai eu de la chance sur mes matchups en n’affrontant qu’un seul deck Item Lock, et ce n’était pas un PlumeBox qui aurait simplement pu poser un Glaceon EX et gagner instantanément la partie. Le reste des decks que j’ai affronté ne posent pas vraiment problème pour peu que j’arrive à commencer avec Talonflame, ou KO leur attaquants avant qu’ils arrrivent à en monter plusieurs. Ne pas commencer avec Talonflame est vraiment un gros problème pour le deck, car avec si peu de Dresseurs de pioche et de recherche, il est très difficile de préparer plusieurs Typhlosions. De plus, ne pas pouvoir slim le deck augmente considérablement les chances de rater une Massive Eruption de 3+ énergies.

Comme le deck ne joue que 4 Talonflame et 4 Cyndaquil comme starters potentiels, Il y n’y a que ~39% de chance que la main de départ, sil elle contient un ou plus starters potentiels, ne contienne pas de Talonflame. Malheureusement, le seul moyen d’augmenter les chances de commencer avec Talonflame est de diminuer le nombre de Cyndaquil, et cette option n’est pas viable car c’est le seul attaquant du deck et le récupérer de la défausse sans réduire les chances de succès de Massive Eruption n’est pas possible.

S’il faut retenir quelque chose de ce League Cup, c’est que je ne suis pas doué avec la chance, et que les probabilités sont ce qu’elles sont, une simple indication dont la réalité n’a que faire. J’ai été gagner le League Challenge en side event avec un deck que je n’ai jamais joué (et un Gym Badge) pour me venger.

#salt

(Oui, j’ai touché un total de 2 énergies en 3 Massive Eruption, ce qui a 0.3% de chance d’arriver)

Les commentaires sont fermés.